Utilisé depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales, le Fenugrec a de nombreuses propriétés, notamment pour la prise de poids ou la réduction d’une inflammation topique.

D’où vient le Fenugrec ?

Le Fenugrec est une plante herbacée annuelle utilisée en tant que condiment ou plante médicinale. Les feuilles sont utilisées en salade et les graines comme épice. Leur odeur est très caractéristique mais elles sont surtout connues pour leur pouvoir esthétique et médicinal et ce depuis l’Egypte Antique. Le Fenugrec vient de l’Afrique méditerranéenne mais sa culture s’est développée durant des siècles pour atteindre l’Inde et même la Chine. Aujourd’hui, on trouve même quelques cultures dans le sud de la France.

Les effets médicinaux de la plante de Fenugrec se trouvent surtout dans les graines que l’on peut transformer de plusieurs façons. En général, les graines sont réduites en poudre pour pouvoir être utilisées en usage interne ou externe mais on peut aussi fabriquer de l’huile par première pression à froid ou créer une teinture ou un extrait fluide.

Stimuler son appétit grace au fenugrec

Depuis la découverte de ses effets durant l’Antiquité, le fenugrec est utilisé pour stimuler l’appétit en général. On l’utilise donc pour aider les convalescents mais aussi les personnes anorexiques, anémiques ou dépressives. Sa haute teneur en saponines et en protéines en font également un très bon complément alimentaire pour ceux qui souhaitent prendre du poids dans le cadre d’un programme de musculation.

Par voir interne, le fenugrec peut aussi avoir un effet tenseur sur la peau mais il faut utiliser ses effets actifs lors d’une cure de 90 jours. L’action anti-âge et raffermissante du fenugrec montre souvent plus d’efficacité quand elle est utilisée en voie externe. Attention, le fenugrec ne doit surtout pas être utilisé par les femmes enceintes avant l’accouchement car il stimule les contractions utérines.

Des effets bénéfiques pour votre corps

Le fenugrec est surtout reconnu pour avoir des vertus médicinales permettant de réduire l’inflammation de la peau suite à un choc ou une blessure. On peut l’utiliser pour réduire un ulcère de la peau mais aussi pour traiter les douleurs musculaires, les furoncles et l’eczéma. Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent être très utiles pour les petits bobos.

Par voie externe, le fenugrec est aussi reconnu pour son effet assouplissant, régénérant et raffermissant. De nombreuses femmes l’utilisent pour lutter contre les signes de l’âge, notamment pour augmenter le galbe de la poitrine. La plante peut être utilisée de plusieurs façons pour atteindre cet objectif mais l’huile et le cataplasme sont souvent les méthodes privilégiées pour obtenir des résultats.

Sous quelle forme prendre le Fenugrec ?

Le fenugrec peut être utilisé de plusieurs façons quand il est pris par voie interne.
La plus simple étant l’ingestion de capsules de fenugrec en poudre avec de l’eau, à hauteur de 3 à 6g par jour.

L’infusion à froid est un peu plus contraignante mais montre aussi des effets rapidement : faire macérer 500mg de poudre de fenugrec dans 150mL d’eau pendant 3h et filtrer avant de boire. Cette méthode nécessite toutefois de boire plus d’une dizaine de tasses par jour et celles-ci ne peuvent pas être préparées longtemps à l’avance.

Par voie externe, on trouve surtout deux utilisations majeures : le macérât huileux et le cataplasme. Pour créer un macérât, il faut faire macérer environ 50g de poudre dans 500mL d’huile neutre pendant 24h puis filtrer doucement. Cette huile peut être utilisée en massage sur une inflammation ou sur le buste. Quant au cataplasme, il peut être appliqué pendant une heure sur la partie à traiter pour réduire l’inflammation.

En cas d’eczéma, il est possible d’utiliser la poudre de fenugrec dans un bain apaisant. Auparavant, il faut d’abord mélanger 50g de graines en poudre avec 250mL d’eau puis diluer le mélange dans l’eau du bain. Pour plus d’efficacité, il est aussi possible de placer des flocons d’avoine dans un collant et de le placer dans le bain.

PARTAGER
Article précédentFaut-il mieux s’entraîner chez soi ou à la salle de sport ?
Amateur de fitness depuis maintenant 4 ans, je vous donne mes conseils pour vous maintenir en bonne santé au quotidien ainsi que pour perdre du poids, sécher, prendre de la masse et bien sûr pour progresser dans votre domaine.